Les programmes électoraux à la loupe: la réforme des pensions sera-t-elle annulée ou approfondie?

Aux côtés des salariés, les pensionnés «
en colère
» ont aussi donné de la voix contre la réforme des retraites. © Belga.
Aux côtés des salariés, les pensionnés « en colère » ont aussi donné de la voix contre la réforme des retraites. © Belga.

Stop ou encore ? Le dossier des pensions aura sans conteste été un des plus clivant de la législature écoulée. Le plus inabouti, aussi. Au point qu’à la veille du triple scrutin, la question de la poursuite de la réforme du système des retraites est clairement posée.

Dès l’installation de la coalition fédérale « suédoise », les partenaires ont affiché leur volonté de porter à 66 puis 67 ans l’âge de la retraite d’ici à 2030. Et cela en dépit de déclarations, lors de la campagne électorale, allant dans le sens d’un statu quo. C’est qu’à l’instar d’autres nations de la « vieille » Europe, la Belgique est confrontée à un problème démographique : la génération née dans l’immédiat après-guerre, est désormais arrivée à l’âge de la pension. Le baby-boom est devenu une bombe financière à retardement. Les retraites passeront de 10 % au début de la décennie à 15 % du PIB en 2050.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct