Des éoliennes sous surveillance de l’intelligence artificielle

Les données des parcs éoliens de P4A sont envoyées dans le «
nuage
» d’IBM, où le modèle les analyse et repère d’éventuels problèmes de fonctionnement ou dérives des performances.
Les données des parcs éoliens de P4A sont envoyées dans le « nuage » d’IBM, où le modèle les analyse et repère d’éventuels problèmes de fonctionnement ou dérives des performances. - Imageglobe.

Comment améliorer et garantir la disponibilité d’une éolienne, optimiser ses performances et les coûts d’intervention de maintenance, et in fine augmenter son rendement ? Si vous êtes exploitant d’un parc de « moulins à vent », vous pouvez poser la question à Nestor, l’assistant virtuel de Performance for Assets (P4A), spécialisée dans la maintenance et l’entretien des « machines tournantes », et donc notamment des éoliennes. La plateforme développée par cette start-up namuroise, en partenariat avec IBM, combine « internet des objets » (les données d’observation du fonctionnement des éoliennes sont recueillies en temps réel à distance), utilisation du « cloud » (où les données sont entreposées, complétées par les relevés et prévisions météo, et analysées) et intelligence artificielle (Nestor est capable d’apprendre et d’affiner ses réponses).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct