Des éoliennes sous surveillance de l’intelligence artificielle

Les données des parcs éoliens de P4A sont envoyées dans le «
nuage
» d’IBM, où le modèle les analyse et repère d’éventuels problèmes de fonctionnement ou dérives des performances.
Les données des parcs éoliens de P4A sont envoyées dans le « nuage » d’IBM, où le modèle les analyse et repère d’éventuels problèmes de fonctionnement ou dérives des performances. - Imageglobe.

Comment améliorer et garantir la disponibilité d’une éolienne, optimiser ses performances et les coûts d’intervention de maintenance, et in fine augmenter son rendement ? Si vous êtes exploitant d’un parc de « moulins à vent », vous pouvez poser la question à Nestor, l’assistant virtuel de Performance for Assets (P4A), spécialisée dans la maintenance et l’entretien des « machines tournantes », et donc notamment des éoliennes. La plateforme développée par cette start-up namuroise, en partenariat avec IBM, combine « internet des objets » (les données d’observation du fonctionnement des éoliennes sont recueillies en temps réel à distance), utilisation du « cloud » (où les données sont entreposées, complétées par les relevés et prévisions météo, et analysées) et intelligence artificielle (Nestor est capable d’apprendre et d’affiner ses réponses).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct