Timothy Castagne a changé de dimension à Bergame

photo news
photo news

Il ne devait, au début, n’avoir qu’une bonne tête de bouche-trou. Mais ça, c’était avant. Avant, notamment que sa valeur marchande ne double en début d’année, passant de 5 à 10 millions d’euros sur le site Internet toujours bien informé Transfermarkt. Conséquence d’une fin d’année civile en boulet de canon. Ou d’un début de carrière en trompe-l’œil. C’est selon. Parce qu’on ne va pas se mentir, pas grand monde n’avait misé sur l’éclosion définitive au plus haut niveau de Timothy Castagne. Cet arrière droit malingre, découvert dans le climat post-Mondial 2014 dans le Genk d’Alex McLeish, ne devait, semble-t-il, pas avoir le coffre d’un Diable rouge en puissance.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct