Le vrai ou faux: les trottinettes sont-elles un nouveau danger sur les voiries bruxelloises?

© Pierre-Yves Thienpont.
© Pierre-Yves Thienpont.

Plutôt vrai

Aux urgences de l’hôpital Saint-Jean, en plein centre-ville, les trottinettes abandonnées sur les trottoirs amènent leur lot de blessés, légers ou plus graves. « C’est clairement un phénomène de société », confirme Kenneth Coenye, directeur médical de la clinique. « En moyenne, nous recevons au moins deux à trois cas par semaine. Cela va d’égratignures, de poignets fracturés, à des cas nettement plus graves. Par exemple, nous avons eu une dame qui avait le bassin fracturé suite à un accident avec une voiture. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct