Giro: vent contraire pour Tom Dumoulin

Le genou ensanglanté par un plateau de dérailleur, Dumoulin a fini en roue libre à Frascati.
Le genou ensanglanté par un plateau de dérailleur, Dumoulin a fini en roue libre à Frascati. - Afp.

La frustration est un terme très à la mode en ce début de Giro gris souris, soumis à des parcours discutables et conditionné par une météo capricieuse. Un peu de pluie, beaucoup de vent, de quoi chagriner le peloton, l’endormir puis le réveiller. Souvent par une chute. Celle de mardi, à six bornes de l’arrivée, provoquée en pleine ligne droite sur une portion en faux-plat montant coûte cher à Tom Dumoulin, percé dans sa jambe gauche par un dérailleur, de son vélo ou celui d’un autre, peu importe, mais relégué à 4mn30 du maillot rose Primoz Roglic.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct