lesoirimmo

«Où sont les femmes?»

Messieurs, la meilleure façon de réinventer l’interview politique de la matinale ne serait-ce pas de la confier à une femme ?

F.G. Bien sûr. Je signale qu’à RTL, avant moi, c’était une certaine Catherine Brahy.

T.G. Il n’y a pas que l’interview politique de 7 h 45 comme offre d’interview politique. « Jeudi en prime », par exemple, c’est une femme qui pilote, Nathalie Maleux. Je n’ai pas le monopole.

F.G. Et, aujourd’hui plus que jamais, nous restons attentifs à l’équilibre hommes-femmes pour le choix de nos invités

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct