Bruxelles: quand la police encourage des écoles à signaler les élèves réfugiés «difficiles à gérer»

Selon la zone de police, les écoles qui ont reçu le message en question n’ont pas divulgué d’informations concernant leurs élèves.
Selon la zone de police, les écoles qui ont reçu le message en question n’ont pas divulgué d’informations concernant leurs élèves. - DLL

Le 02 mai dernier, les directions de 18 écoles situées sur le territoire de la zone de police Polbruno (responsable pour les communes de Schaerbeek, Evere et Saint-Josse) recevaient un e-mail de la part du service Jeunesse du commissariat 1.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct