Etats-Unis: l’Alabama a voté une interdiction quasi totale de l’avortement

Des femmes habillées comme dans «
La servante écarlate
» se mobilisent pour dénoncer les atteintes au droit à l’avortement dans plusieurs Etats américains - ici, à Atlanta, en Georgie, le 7 mai dernier.
Des femmes habillées comme dans « La servante écarlate » se mobilisent pour dénoncer les atteintes au droit à l’avortement dans plusieurs Etats américains - ici, à Atlanta, en Georgie, le 7 mai dernier. - Reuters.

Après la Chambre, c’est le Sénat de l’Etat d’Alabama, dominé par les Républicains, qui a voté ce mercredi 15 mai un projet de loi hyper-restrictif sur l’avortement. Selon ce texte, l’IVG est interdite dans tous les cas, y compris en cas de viol ou d’inceste, sauf si la vie de la mère est en danger ou que le fœtus présente une malformation mortelle. Un médecin qui pratiquerait un avortement serait passible de 10 à 99 ans de prison.

Quels furent les éléments du débat ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct