Le débat Michel- Di Rupo: une occasion manquée

Les deux ténors sont arrivés sur le plateau de télévision dans un esprit de confrontation.
Les deux ténors sont arrivés sur le plateau de télévision dans un esprit de confrontation. - Belga.

L’ancien Premier ministre Elio Di Rupo et son successeur, Charles Michel, ont débattu mercredi soir sur RTL-TVI. De manière presque mécanique, les deux hommes ont envoyé à leur adversaire leurs critiques favorites : Elio Di Rupo aurait bloqué le pays 541 jours, et Charles Michel aurait appauvri le pays et affaibli la Sécurité sociale. Pouvoir d’achat, emploi, climat, pensions : à l’appui de leurs thèses, les deux hommes ont arrosé leur vis-à-vis de chiffres et d’affirmations parfois approximatives, laissant le téléspectateur dubitatif. Les retours fréquents vers des thèmes déjà évoqués plus tôt dans l’émission n’ont pas facilité la compréhension, ni servi le rythme de l’échange. Ajoutons à cela l’irruption sur le plateau de deux personnes portant des gilets jaunes et on gardera une image de confusion d’un échange qui n’a pas tenu ses promesses.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct