Le vrai ou faux: les supermarchés luttent-ils assez contre les emballages plastiques?

Delhaize, comme la plupart de ses concurrents, mise sur le vrac pour réduire le suremballage.
Delhaize, comme la plupart de ses concurrents, mise sur le vrac pour réduire le suremballage. - D.R.

Plutôt faux

La scène est devenue insupportable pour bon nombre de consommateurs un tant soit peu sensibles à l’écologie : avant même d’avaler la première bouchée d’une denrée qu’on vient de ranger à la maison après les « grosses courses » au supermarché, on se retrouve envahi par les emballages de plastique variés. De la barquette à quatre pommes au film solidarisant les bouteilles vendues par six, en passant par les sacs du rayon boucherie, la poubelle déborde vite de déchets énervants. Les grandes chaînes ont bien compris que l’époque était, si pas au zéro déchet, du moins à la modération des emballages pour préserver l’environnement. Elles ont chacune lancé leur plan de bataille sur le front du conditionnement durable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct