Nafissatou Thiam se coupe en trois pour son retour

Au menu de Nafi
: le javelot, le 200 m et le 4 x 100 m.
Au menu de Nafi : le javelot, le 200 m et le 4 x 100 m. - Belga

Deux-cent soixante jours. Jamais depuis le début de sa carrière, Nafissatou Thiam n’avait été privée de compétition pendant une période aussi longue. Ce samedi, au stade de Gaurain-Ramecroix, dans la périphérie de Tournai, et sous une grosse attention médiatique, elle va enfin retrouver la piste plus de 8 mois après sa dernière sortie, au Mémorial Van Damme, où, le 31 août 2018, elle avait pris part au concours de hauteur. La raison de cette longue absence est connue. Après s’être occasionné une déchirure au mollet le 6 janvier, alors qu’elle était en stage en Afrique du Sud, la Namuroise a dû faire une croix sur la saison en salle. Après six semaines de rééducation et six autres de réathlétisation, elle est lentement revenue à la surface lors d’un long séjour d’un mois à Belek, en Turquie, en avril. Aujourd’hui, à l’aube d’une saison qui culminera – tardivement – aux Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre) où elle ira défendre son titre conquis en 2017 à Londres, elle est prête.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Athlétisme