Axe(s)

Ils voulaient être l’axe du gouvernement 2014-2019. Ils l’ont été partiellement, sur certains thèmes plus que sur d’autres. Car il y a eu aussi l’axe MR-N-VA (certains démocrates chrétiens s’en plaignaient…). Wouter Beke veut aussi créer un lien plus fort avec le CDH de Maxime Prévot. Et Charles Michel n’oublie pas sa relation « familiale » avec le VLD. Cela fait beaucoup d’axes privilégiés pour le prochain gouvernement…

D’ailleurs, contrairement à 2014, les deux présidents ne parlent plus d’axe privilégié, mais d’être le « moteur » de la future coalition, dont les priorités devront être, clament-ils en chœur, comme voici cinq ans socio-économiques, mais aussi sécuritaires, climatiques, sans oublier la qualité de vie. Voilà au moins un message clair à ceux qui auraient d’autres projets, bien plus à gauche ou bien plus confédéralistes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct