Standard: le bonheur retrouvé de Reginal Goreux

©News
©News

Si, revenu de l’enfer, Obbi Oulare a frappé les imaginations en livrant, face à Gand et à Bruges, deux matches d’une belle intensité, bataillant aux quatre coins du terrain malgré un déficit de rythme important, il en est un autre dont le retour aux affaires, dans la dernière ligne droite du championnat, aura fait le plus grand bien à une équipe à la recherche d’un second souffle et en manque d’âme. En redevenant footballeur à temps plein alors qu’il avait été réduit depuis deux ans à un rôle de leader de vestiaire, Reginal Goreux, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a ramené sur la pelouse de Sclessin des valeurs essentielles. Juste à temps…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct