Malgré la tournante, Charleroi veut garder sa dynamique positive

Javier Martos, en discussion avec Felice Mazzu.
Javier Martos, en discussion avec Felice Mazzu. - PhotoNews

« On se doit de faire un peu tourner l’effectif quand on voit que c’est ce que Courtrai a la chance de pouvoir faire ces derniers temps. » Tels étaient les mots de Felice Mazzù mercredi avant de quitter le Kuipje. Moins de 48h plus tard, le technicien carolo n’a pas changé d’avis, mais il ne veut pas pour autant faire n’importe quoi ce samedi lors de la réception d’Eupen pour la dernière sortie à domicile de la saison. « Il y a évidemment du soulagement dans le groupe, mais pas de légèreté pour autant. Malgré la qualification, on veut faire un match sérieux face à Eupen. Aussi bien pour terminer sur une note positive devant notre public que pour garder une mécanique positive », assurait Felice Mazzù ce vendredi. Un propos qui ne différait pas de celui de Javier Martos. Le capitaine carolo croyant « beaucoup aux dynamiques et il est donc important qu’elle reste positive. » Et de préciser. « Si ce samedi, on est à moitié dedans, ce sera difficile d’être à 100 % à Courtrai mercredi. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct