Kathleen Stinckens (Comité P): «Nous ne punissons pas, nous travaillons pour améliorer la police»

«
Je ne suis pas convaincue que personne ne prend en compte nos recommandations.
»
« Je ne suis pas convaincue que personne ne prend en compte nos recommandations. » - Le Soir / Bruno D’Alimonte.

La présidente du Comité P nous reçoit, un an après le tir policier qui a coûté la vie d’une fillette kurde sur les routes de la migration. Kathleen Stinckens présente et défend son institution, vante son indépendance. Elle ne dira pas un mot du fond de l’affaire : l’enquête judiciaire, elle, n’est pas bouclée. Dans son rapport d’analyse, le Comité jugeait toutefois inadéquat le tir du policier sur un véhicule en marche.

Les enquêtes du Comité P après l’affaire Mawda démontrent-elles selon vous l’utilité de votre institution ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct