Deux Katangais à l’avant-plan: le nouveau Premier ministre et Moïse Katumbi revenu au pays

Bain de foule à Lubumbashi pour Katumbi.
Bain de foule à Lubumbashi pour Katumbi. - AFP.

Après quatre mois d’attente, un « oiseau rare » a été trouvé au Congo : Sylvestre Ilunga Ilukamba est le nouveau Premier ministre. Il succède à Bruno Tshibala, qui a présenté sa démission et expédiait les affaires courantes depuis les élections de décembre dernier. Le choix n’a pas été simple : il fallait concilier à la fois la volonté de changement exprimée par Félix Tshisekedi et la force politique que représentent toujours les partisans de Joseph Kabila, majoritaires au Parlement.

D’origine katangaise, patron de la SNCC (Société nationale des chemins de fer du Congo), le nouveau Premier a les mêmes racines que la majorité sortante, et il aura paru plus acceptable au nouveau chef de l’Etat qu’Albert Yuma, le PDG de la Gecamines, considéré comme très proche de l’ex-président Kabila.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct