Pas d’Indy pour Fernando Alonso, trahi à son tour par McLaren

Pas d’Indy pour Fernando Alonso, trahi à son tour par McLaren
Photo News

En voyant le besogneux et inconnu Kyle Kayser lui ravir la dernière place de la grille de départ des 500 Miles d’Indianapolis pour… 19 millièmes de seconde au volant d’une monoplace engagée par le plus petit team (Juncos) du plateau, l’Espagnol a pris un fameux coup sur la tête. Et a remisé à plus tard ses ambitions de triple couronne « Monaco-Le Mans-Indy », que seul Graham Hill s’est offerte jusqu’à maintenant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct