Entre Trump et l’Iran, la guerre froide est déclarée

En Iran, les partisans du régime s’en donnent à cœur joie contre Donald Trump.
En Iran, les partisans du régime s’en donnent à cœur joie contre Donald Trump. - AFP.

Pour le moment, ce n’est qu’une guerre des mots. La guerre froide aussi, celle qui voit les parties fourbir leurs armes ou menacer de le faire. Entre les Etats-Unis de Donald Trump et l’Iran des ayatollahs, rien n’allait plus depuis plus d’un an, voilà maintenant que la tension monte et qu’un conflit, limité ou non, devient plus plausible chaque jour.

Le dernier épisode en date semble lié à l’envoi non revendiqué, ce 19 mai, d’une roquette sur la « zone verte » à Bagdad, où se trouve notamment l’ambassade américaine. Donald Trump a tweeté : « Si l’Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l’Iran. Plus jamais de menaces à l’encontre des Etats-Unis ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct