RGPD: la pub en temps réel sur le web pourrait être illégale

Quatre nouvelles plaintes ont été déposées contre les pratiques publicitaires en ligne de Google et de l’IAB (Internet Advertising Bureau).
Quatre nouvelles plaintes ont été déposées contre les pratiques publicitaires en ligne de Google et de l’IAB (Internet Advertising Bureau). - Reuters.

A la veille de son premier anniversaire, le 25 mai, le RGPD a de quoi attraper des cheveux gris. Quatre nouvelles plaintes ont été déposées, ce lundi, en Irlande, au Royaume-Uni, en Pologne et… en Belgique, contre les pratiques publicitaires en ligne de Google et de l’IAB (Internet Advertising Bureau). En cause : l’absence de consentement des internautes pour l’usage de leurs données à des fins publicitaires. Sont ici visées les publicités en temps réel (comme celles vantant les mérites d’un sac à dos au moment même où vous tapez cette requête dans un moteur de recherche). En filigrane, c’est un des piliers majeurs du « business model » du web qui se voit ni plus ni moins accusé d’être illégal au regard du règlement européen sur la protection des données. Le flou entourant le RGPD serait en quelque sorte complice d’une des fuites de données privées les plus massives de l’histoire du web.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct