Fairebel va récolter le lait de ses coopérateurs

Le lait Fairebel n’est pas directement celui des éleveurs-coopérateurs.  Une situation qui va changer à partir de l’an prochain.
Le lait Fairebel n’est pas directement celui des éleveurs-coopérateurs. Une situation qui va changer à partir de l’an prochain. - Nicolas Bryant/Photo News.

C’est un des marqueurs de l’univers de la consommation alimentaire : entre les paroles des citoyens (« Je suis prêt à payer plus cher pour acheter des produits locaux, durables ou bio ») et les actes d’achats réels, il y a bien souvent un grand écart. Mais Erwin Schöpges, producteur laitier et président de la coopérative Faircoop en est persuadé : « Les gens ne font que parler, ils agissent aussi ». Et il en veut pour preuve la progression des ventes des produits Fairebel (briques de lait, beurre, fromage, glaces) dans les supermarchés où ils sont distribués. « Au total, nous avons vendu l’équivalent de 9,5 millions de litres de lait l’an dernier, contre 8,3 millions en 2017, explique-t-il. Pour nous, c’est un résultat exceptionnel, d’autant que la consommation en Belgique était plutôt en baisse, de l’ordre de 5 % ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct