Concertos du Reine Elisabeth: concerto nº1 pour violon en la mineur de Dmitry Shostakovich op. 77

Ioana Cristina Goicea est la seule, cette année, à s’attaquer au concderto de Shostakovich.
Ioana Cristina Goicea est la seule, cette année, à s’attaquer au concderto de Shostakovich. - Mathieu Golinvaux

Le premier concerto pour violon de Shostakovich est le plus récent des six concertos joués lors de cette finale du Concours Reine Elisabeth. Composé entre 1947 et 1948, l’œuvre ne sera créée qu’en octobre 1955 (la censure du jdanovisme de l’Union soviétique était passée par là) avec David Oïstrakh, ami proche du compositeur, et rappelons-le, premier gagnant du Concours Reine Elisabeth, au violon et l’orchestre philharmonique de Léningrad dirigé par Ievgueni Mravinski.

Dû au long temps d’attente entre la composition et la création, le numéro d’opus peut varier : op. 77 ou op. 99. La première interprétation de ce concerto lors du Concours fut celle de Vladimir Malinin en 1959, qui obtint alors le quatrième prix. La session de 2005, quant à elle, présenta six versions de l’œuvre lors de la finale, dont celle de notre compatriote Yossif Ivanov, qui reçut le deuxième prix.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct