Massacre en Centrafrique: le Président a décrété trois jours de deuil national

© D.R.
© D.R.

Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a décrété trois jours de deuil national à compter de ce jeudi, en hommage aux victimes d’un massacre dans l’Ouest et à une religieuse espagnole assassinée.

« Le jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai sont déclarés jours de deuil national, sur toute l’étendue de la République centrafricaine, en hommage aux victimes de Padoua et à la soeur Inès Nieves Sancho, de Nola », a annoncé le président dans un décret.

Plus de 50 civils ont été tués ces derniers jours dans l’ouest, dans une série d’attaques attribuées au groupe armé 3R (Retour, réclamation, réconciliation), autour de la ville de Paoua (nord-ouest, près de la frontière avec le Tchad), selon un nouveau bilan de la force onusienne dans le pays (Minusca).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct