Démission de Theresa May: qui lui succédera au 10 Downing Street?

©Reuters
©Reuters

Etant la Grande-Bretagne, nous allons être à la hauteur de ce défi. En quittant l’Union européenne, nous allons nous forger un rôle à la fois neuf et audacieux dans le monde » : le 13 juillet 2016, sur le seuil du 10 Downing Street, Theresa May s’était engagée à délivrer le Brexit conformément au résultat du référendum.

Mais la promesse de sortir de l’UE s’était accompagnée du lancement d’un grand chantier de politique intérieure visant à rompre avec l’approche libérale de son prédécesseur conservateur, David Cameron. La fille d’un pasteur anglican entendait marquer son passage au pouvoir en privilégiant l’industrie au détriment de la finance, en luttant contre les inégalités et surtout en mettant fin à l’austérité en vigueur depuis 2010. Si le Brexit n’allait pas être une croisière sur une mer tranquille, l’ancien ministre de l’intérieur entendait investir massivement dans l’éducation, la santé et les transports.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct