#EU4YOU Hongrie: fièvre pré-électorale sur fond de propagane anti immigration

A force de discours de propagande anti migrants, près de la moitié des Hongrois craignent une invasion étrangère. Le reste de la population est ignorée par le leader Viktor Orban explique Anita Komuves, journaliste.
A force de discours de propagande anti migrants, près de la moitié des Hongrois craignent une invasion étrangère. Le reste de la population est ignorée par le leader Viktor Orban explique Anita Komuves, journaliste. - Photo News

Budapest

Budapest à Varsovie ou Varsovie à Budapest ? Les slogans pré-électoraux d’Orban et de Kaczyński se ressemblent tellement qu’il est difficile de dire qui copie qui. Quand, cet hiver, Kaczyński a annoncé le versement d’une allocation de 500 zlotys à la naissance du premier enfant, Orban a présenté les fondements de sa politique familiale. La version hongroise du programme « 500+ » se présente ainsi : prêt hypothécaire à faible taux d’intérêt d’une valeur de 31.500 euros pour les femmes qui se marient avant l’âge de 40 ans (sachant que « seul compte le premier mariage ») ; remise de 3.150 euros sur le prêt à la naissance du deuxième enfant et de 12.580 euros à celle du troisième enfant ; exonération à vie de l’impôt sur le revenu pour les femmes qui donnent naissance et élèvent quatre enfants ou plus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+