Elections européennes: la droite radicale populiste va-t-elle dominer le scrutin européen?

Selon les dernières estimations, l’Europe des nations et des libertés, groupe auquel appartiennent notamment la Ligue de Salvini, le Rassemblement national de Le Pen, le FPÖ du déchu Strache, le Vlaams belang, les Allemands de l’AfD et le Parti pour la liberté de Wilders, obtiendrait 75 sièges sur les 751.
Selon les dernières estimations, l’Europe des nations et des libertés, groupe auquel appartiennent notamment la Ligue de Salvini, le Rassemblement national de Le Pen, le FPÖ du déchu Strache, le Vlaams belang, les Allemands de l’AfD et le Parti pour la liberté de Wilders, obtiendrait 75 sièges sur les 751. - Reuters.

C’est un fait indéniable : les partis populistes, nationalistes, à tendance identitaire, seront mieux représentés qu’avant au Parlement européen après ce scrutin. Mais il ne faut pas magnifier leurs gains. De passage à Bruxelles pour un débat au sujet de « L’Europe au défi des populismes », Jean-Yves Camus, expert de l’extrémisme de droite mettait en garde : « Un tsunami “noir”, c’est très improbable. Et l’hypothèse que tous ces partis parviennent à la majorité l’est encore plus. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct