lesoirimmo

Elections 2019: Tom Van Grieken, l’homme qui rend le Belang «fréquentable»

Mais même si l’idéologie du Vlaams Belang n’a pas changé sur le fond, le «
style
» Van Grieken, moins provocant, plus charmeur que Philippe Dewinter, a joué un rôle dans la remontée de son parti.
Mais même si l’idéologie du Vlaams Belang n’a pas changé sur le fond, le « style » Van Grieken, moins provocant, plus charmeur que Philippe Dewinter, a joué un rôle dans la remontée de son parti. - © belga.

Portrait

Mais qui a entendu parler de Tom Van Grieken en Belgique francophone ? Pas grand monde. Et pourtant, c’est cet homme qui, en cinq ans, sera parvenu à redresser le Vlaams Belang. Il en prend les commandes en 2014, alors que le parti touche le fond. Le soir des élections, le parti d’extrême droite ne remporte plus que 5,6 % des suffrages. Un résultat symbolique quand on sait qu’en 2004 encore, près de 25 % des Flamands avaient voté pour le parti de Filip Dewinter. Au moment où il prend les rênes du parti, personne ne croit en lui, on l’appelle « l’enfant soldat ». Il a alors 27 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct