Elections européennes: la droite radicale populiste maintient le cap

La liste menée par Jordan Bardella réalise un score inférieur à celui de 2014 mais supérieur au score de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. La présidente du RN est parvenue à faire oublier son très mauvais débat d’entre-deux tours.
La liste menée par Jordan Bardella réalise un score inférieur à celui de 2014 mais supérieur au score de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. La présidente du RN est parvenue à faire oublier son très mauvais débat d’entre-deux tours. - Photo News

Une déferlante populiste ? Certainement pas. Mais des gains loin d’être anecdotiques pour la droite radicale populiste européenne. Avec des nuances en fonction des pays qui sont plus révélatrices que le résultat général. Selon les projections communiquées par le Parlement européen, le groupe Europe des nations et des libertés (ENL), groupe auquel appartiennent notamment la Ligue de Salvini, le Rassemblement national de Le Pen, le FPÖ du déchu Strache, le Vlaams Belang, les Allemands de l’AfD et le Parti pour la liberté de Wilders, obtiendrait 57 sièges. À l’heure d’écrire ces lignes, les résultats des Italiens – cruciaux pour avoir un panorama correct au niveau de la droite radicale populiste – étaient toutefois inconnus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct