Elections 2019: des surprises et des confirmations en Wallonie

Carlo Di Antonio subit une véritable débâcle et va redevenir bourgmestre.
Carlo Di Antonio subit une véritable débâcle et va redevenir bourgmestre. - Roger Milutin.

Les Wallonnes et les Wallons découvrent ce lundi matin la nouvelle configuration du parlement régional. Les forces en présence sont désormais les suivantes. Le PS obtient 23 sièges et reste le numéro un, mais subit une perte historique de 7 sièges. Le MR est en recul également avec 20 sièges (- 5), au même titre que son partenaire de la majorité sortante, le CDH qui passe de 13 à 10 sièges. Ecolo, avec 12 élus (+ 8), et le PTB, avec 10 élus (+ 8 également), sont les grands vainqueurs du scrutin.

Il est de tradition que le parti qui obtient le meilleur résultat prenne la main en vue des futurs contacts politiques. Elio Di Rupo, le président du PS, a annoncé dès dimanche soir qu’il entamerait un premier tour de piste dès mercredi, au parlement de Wallonie – puisque l’Elysette reste occupée jusqu’à nouvel ordre par le libéral Willy Borsus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct