Royaume-Uni: la victoire du Parti du Brexit renforce l’hypothèse d’un «no deal»

Nigel Farage ©AFP
Nigel Farage ©AFP

Le Parti du Brexit du populiste Nigel Farage, partisan d’une rupture nette avec l’UE, est arrivé nettement en tête des européennes au Royaume-Uni, accentuant la pression sur les Conservateurs au pouvoir, relegués à la cinquième place, et renforçant l’hypothèse d’une sortie sans accord.

Les électeurs ont durement sanctionné le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May, qui a déploré des résultats « très décevants », les Tories ayant obtenu environ 9 % des voix selon des résultats portant sur la quasi-totalité des votes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct