Arts de la rue: financements en hausse mais…

Les artistes du cirque, des arts de la rue et des arts forains ont-ils raison de parler de « sous-financement chronique » ?

Oui, si on s’en tient à la part infime que ce secteur représente dans la masse budgétaire de la culture : l’aide que leur réserve la Fédération Wallonie Bruxelles ne pèse « que » 1,84 million, sur un total de près de 104 millions consacrés à l’ensemble des arts de la scène. A titre de comparaison, le théâtre à lui seul absorbe 42,4 millions, l’Opéra royal de Wallonie 15,8 millions.

Mais peut-on vraiment comparer ? Comparer, c’est déjà opposer, or toutes les cultures ont grand besoin de leur financement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct