«Crimes de guerre» dans le Sinaï égyptien

«
Au lieu de protéger les habitants du Sinaï lors de leurs affrontements avec les miliciens, les forces de sécurité égyptiennes ont fait preuve du plus grand mépris envers la vie des habitants
», constate le rapport de Human Rights Watch.
« Au lieu de protéger les habitants du Sinaï lors de leurs affrontements avec les miliciens, les forces de sécurité égyptiennes ont fait preuve du plus grand mépris envers la vie des habitants », constate le rapport de Human Rights Watch. - Reuters.

Les informations en provenance du Sinaï égyptien se font rares. Les journalistes indépendants n’y sont d’ailleurs pas les bienvenus. On sait donc peu de chose sur ce territoire dont la partie septentrionale est déchirée par la guérilla menée par des groupes armés mafieux et djihadistes contre l’Etat central, qui réplique par la force la plus brutale. HRW (Human Rights Watch), la grande organisation de défense des droits de l’homme basée à New York, vient opportunément de publier un rapport édifiant de 134 pages intitulé « Si vous craignez pour vos vies, quittez le Sinaï ! ». Il en ressort que « les belligérants violent le droit international de la guerre ainsi que le droit local et international relatif aux droits humains ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct