Elections 2019: le blues des défenseurs du climat

Les campagnes de sensibilisation à l’urgence climatique n’ont pas porté leurs fruits, à tout le moins en Flandre.
Les campagnes de sensibilisation à l’urgence climatique n’ont pas porté leurs fruits, à tout le moins en Flandre. - Pierre-Yves Thienpont.

Dire que la joie et la bonne humeur inondent le mouvement climatique après les élections de ce dimanche serait quelque peu travestir la réalité. Dans la plupart des grosses organisations environnementales, la matinée de lundi a été l’occasion d’un premier débriefing. Tenter de comprendre, ébaucher des premières pistes de réactions ; tonalité pas réjouissante, franchement crispée parfois. En plusieurs endroits revient l’interrogation : « On commence à se poser la question de savoir s’il est encore possible de travailler en tant que Belgique sur ce dossier », dit l’un. Un autre : « Je me demande ce qu’on peut encore continuer à faire ensemble. Quelle différence ! »…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct