De Coorebyter: «Il n’y a pas deux démocraties en Belgique, mais deux cartes politiques»

Le roi Philippe et Tom Van Grieken ©PhotoNews
Le roi Philippe et Tom Van Grieken ©PhotoNews

Pour Vincent de Coorebyter, nous manions des concepts et des instruments intellectuels qui deviennent inadéquats face aux réalités sociopolitiques actuelles. D’où certaines (mauvaises) surprises les soirs d’élection… Son analyse des résultats de dimanche prend ainsi la forme d’une quintuple mise en garde.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct