Un nouveau scrutin

Si la situation devait demeurer bloquée durant des mois, un nouveau passage par les urnes pourrait être étudié.
Si la situation devait demeurer bloquée durant des mois, un nouveau passage par les urnes pourrait être étudié. - Pierre-Yves Thienpont.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce scénario est cité pour mémoire. Sachant que le Roi n’a pas encore nommé d’informateur, n’allons pas trop vite en besogne.

Mais on sait que la donne électorale est des plus compliquées. Et si la situation devait demeurer bloquée durant des mois, il n’est pas totalement exclu que cette option soit finalement explorée, voire entérinée.

Mais ce serait un peu jouer à la roulette russe : cet appel aux urnes pourrait encore doper les déçus de la politique et compliquer encore davantage la donne. Sans parler de l’arrivée d’une majorité séparatiste en Flandre.

On pressent donc qu’il se trouvera plus d’un parti pour tenter d’éviter à tout prix cette perspective.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct