Wallonie: une tripartite PS-Ecolo-CDH favorite à la veille des consultations d’Elio Di Rupo

Elio Di Rupo consulte. Jean-Claude Marcourt se tient prêt.
Elio Di Rupo consulte. Jean-Claude Marcourt se tient prêt. - Photo News.

Le PS ne peut pas nier l’évidence : il a subi une lourde défaite lors de l’élection du parlement de Wallonie. Les chiffres ne mentent pas : avec 26,1 % des voix, la chute est de près de 5 points par rapport à 2014. Du coup, l’effectif rouge dans l’assemblée fond lui aussi : 23 députés contre 30. Dimanche soir, alors que les résultats tombaient au compte-gouttes, PS et MR étaient pratiquement à égalité. Les apports massifs de voix en provenance des grands pôles urbains ont finalement donné un avantage décisif au parti d’Elio Di Rupo.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct