Congo: report sine die du rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi

Etienne Tshisekedi est mort le 1er février 2017 à Bruxelles © Belga
Etienne Tshisekedi est mort le 1er février 2017 à Bruxelles © Belga

Faux départ pour le rapatriement de la dépouille mortelle de l’ancien Premier ministre congolais et opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba vers Kinshasa, deux ans après son décès à Bruxelles : l’avion qui devait emmener le corps mercredi soir au départ de l’aéroport militaire de Melsbroek, a joué l’Arlésienne tout au long de la journée.

Le vol a été reporté sine die pour des « questions d’avion », a-t-on appris de source officielle.

Cette source n’était pas en mesure de fournir une nouvelle date pour le vol, alors que les préparatifs allaient bon train à Kinshasa pour une arrivée de la dépouille de M. Tshisekedi jeudi matin, dans le cadre d’un programme des funérailles s’étalant jusqu'à samedi, avec une présence annoncée de six chefs d’État africains.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct