Pourquoi le Parlement européen a refoulé les nouveaux eurodéputés catalans Puigdemont et Comin

©Pierre-Yves Thienpont/Le Soir
©Pierre-Yves Thienpont/Le Soir

Il est environ 16h45 ce mercredi, rue Wiertz à Bruxelles. Carles Puigdmont et Toni Comin, le président et le ministre catalans déchus et exilés à Bruxelles, entrent au Parlement européen (PE), où ils ont été élus députés dimanche dernier lors des élections européennes en Espagne. Depuis lundi, les nouveaux élus des 28 Etats membres peuvent venir s’enregistrer auprès d’un « welcome village », où ils se font délivrer un badge temporaire d’un mois et obtiennent un « welcome pack ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct