Plongée au cœur d’un site nucléaire en cours de démantèlement

580 fûts de déchets sont stockés sur le site Best Medical en attendant d’être transférés vers Dessel ou vers des fonderies.
580 fûts de déchets sont stockés sur le site Best Medical en attendant d’être transférés vers Dessel ou vers des fonderies. - Pierre-Yves Thienpont

Les deux grands disques rouges parallèles du cyclotron attirent immédiatement le regard dans la pièce encombrée de machines et de tuyaux. Perchés sur le sommet, deux ouvriers forent dans la carcasse en acier avec des mèches de plus d’un mètre de long. Leur mission ? Prélever, sur l’accélérateur de particules, des échantillons de limaille qui seront ensuite envoyés en labo afin de connaître le degré de radioactivité du métal à différentes profondeurs. Même si le cyclotron est à l’arrêt depuis 1993, l’inox est toujours bel et bien radioactif…

Sur base des résultats, un plan de découpe de ce monstre de 250 tonnes pourra être réalisé en vue de son désossage complet, puis de son élimination dans une fonderie aux États-Unis, en Allemagne ou en Suède. C’est une première. Jamais un cyclotron dans son ensemble n’avait été démantelé en Belgique. Il y en a 17 sur le territoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct