Reynders - Vande Lanotte, un duo d’informateurs pour nous éclairer dans la nuit belgo-belge

Didier Reynders et Johan Vande Lanotte jeudi devant le Palais royal. Ils ne parleront plus aux médias avant leur premier rapport, le 6 juin. © Photo News.
Didier Reynders et Johan Vande Lanotte jeudi devant le Palais royal. Ils ne parleront plus aux médias avant leur premier rapport, le 6 juin. © Photo News.

Ils ne sont pas trop de deux pour tenter de désamorcer la crise politique qui menace. Désignés jeudi après-midi par le roi, Johan Vande Lanotte et Didier Reynders sont à pied d’œuvre. Ils établissent leur calendrier, un peu leur plan de bataille, avant de rencontrer ensemble – et vraisemblablement avoir des contacts informels séparément – les présidents de partis flamands et francophones, tous plus ou moins groggy après les résultats du 26 mai, et de maintenir le contact avec les négociateurs des gouvernements des entités fédérées.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Élections 2019