Le dernier retour du Sphinx: funérailles nationales au Congo pour Etienne Tshisekedi

Porté à bout de bras, le cercueil d’Etienne Tshisekedi fait son entrée, pour un ultime hommage, dans le stade des martyrs, vendredi à Kinshasa.
Porté à bout de bras, le cercueil d’Etienne Tshisekedi fait son entrée, pour un ultime hommage, dans le stade des martyrs, vendredi à Kinshasa. - Colin Delfosse

Reportage

Il est 19 h 22, ce jeudi, quand se pose l’Airbus sur le tarmac de Ndjili, avec à son bord la dépouille d’Etienne Tshisekedi, son épouse et ses proches venus de Bruxelles. Avec plus de 10 heures de retard sur le programme officiel, le rapatriement du « leader Maximo » aura été chaotique dans son organisation. Des centaines de « tshisékédistes » attendent devant l’aéroport depuis 8 h du matin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct