La banane européenne craint pour sa survie

Une étude a fait apparaître que 80
% des Belges ignoraient l’existence de bananes européennes.
Une étude a fait apparaître que 80 % des Belges ignoraient l’existence de bananes européennes. - Bruno Dalimonte.

C’est un fameux trois-mâts qui a fait escale à Gand en début de semaine avant de rejoindre d’autres ports européens dans le courant de l’année. Le Marité, dernier terre-neuvier français construit en 1921 et encore en état de navigation, a accosté lundi ses 45 mètres de long dans la ville portuaire flamande pour sensibiliser les pays continentaux aux produits agricoles en provenance des régions ultrapériphériques d’Europe (RUP, soit les départements français d’outre-mer, Madère, les Açores et les Canaries).

Menée depuis deux ans par les producteurs de bananes des RUP et cofinancée par l’Union européenne, la campagne « Exotic Taste of Europe » vise à faire savoir que les fruits exotiques européens respectent les normes en vigueur au sein de l’Union. Mais aussi, surtout, à sensibiliser le consommateur sur les bananes européennes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct