Lettre d’Europe: l’inquiétante recrudescence de l’antisémitisme

Manifestation contre l’antisémitisme, le 19 février dernier à Paris
: la recrudescence des violences contre la communauté juive inquiète les démocrates.
Manifestation contre l’antisémitisme, le 19 février dernier à Paris : la recrudescence des violences contre la communauté juive inquiète les démocrates. - EPA.

Sur les 16 500 personnes dites de « religion juive » interrogées dans le cadre d’une enquête menée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (dont le siège se situe à Vienne) dans douze pays de notre continent, un tiers ont déclaré avoir été victimes d’actes antisémites l’année dernière. Il y a peu, les autorités allemandes ont conseillé aux Juifs ne pas porter leur kippa en public, et la chancelière Angela Merkel s’est dite inquiète de la croissance des sentiments antisémites sur le territoire allemand. En Autriche, les portraits de survivants de la Shoah réalisés par le photographe Luigi Toscano et exposés sur le Ring, le boulevard annulaire qui encercle le centre de la capitale, ont déjà été détériorés à deux reprises. A Rome, quelqu’un s’acharne sur les pierres d’achoppement qui entretiennent le souvenir des déportés du ghetto.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct