La photo, fenêtre sur le monde pour les plus petits

La photo, fenêtre sur le monde pour les plus petits
olivier polet

Au mur, l’image d’un petit garçon, le visage dur, veste de marine bleue aux boutons et aux manchettes dorés, béret sur la tête et bottes aux pieds, une kalachnikov bricolée de cartons et d’emballage plastique à la main. Et face à cette photographie, dans la salle d’exposition de la Fondation A, à Forest, des enfants du même âge, des fillettes pour la plupart, habillées de couleurs tendres, coiffées d’une queue de cheval.

Ces élèves de primaire d’une école néerlandophone bruxelloise sont là pour analyser la photographie, le monde, la société. Et pour s’arrêter un instant, regarder vraiment, scruter, dans ce monde « où les images se consomment très vite », constate le directeur Jean-Paul Deridder.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct