La peste porcine reste préoccupante et les forestiers sont asphyxiés

Pour fin juin, un nouvel arrêté qui porte sur la destruction des carcasses, la chasse, la délimitation des zones interdites et la circulation en forêt devra être soumis au gouvernement wallon en affaires courantes.
Pour fin juin, un nouvel arrêté qui porte sur la destruction des carcasses, la chasse, la délimitation des zones interdites et la circulation en forêt devra être soumis au gouvernement wallon en affaires courantes. - Belga.

Avec les semaines, la peste porcine africaine a reculé… dans les fils de l’actualité, mais pas encore sur le terrain, même si c’est plus calme dans certaines zones. Des sangliers ont encore été retrouvés mi-mai entre Willancourt et Rachecourt, et entre Châtillon et Udange. Tous les sangliers ne sont donc pas morts dans le territoire « interdit ». S’il n’existe aucune donnée statistique sur le nombre de sangliers restants dans la zone, tirs et piégeages montrent qu’il subsiste des animaux. Les tirs de nuit ont permis l’abattage de 102 sangliers depuis le début de l’opération tandis que 457 autres ont été piégés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct