Quand notre système échoue à protéger les enfants abusés

Quand notre système échoue à protéger les enfants abusés
Roger Milutin.

C’était l’heure du bain. Ce soir-là, Lina (1), 4 ans, rechigne à se mettre à l’eau avec sa sœur, Zoé (1), de deux ans son aînée. La gamine se plaint de douleurs au niveau de la « kikine ». Quand son père lui demande pourquoi elle est si irritée, Lina répond : « C’est Albert (1), avec ses doigts et sa langue ».

Albert est le compagnon de longue date de sa grand-mère paternelle. « Cela durait depuis deux ans, au moins, raconte Laurence (1), la maman. Mon aînée vient d’avouer qu’elle aussi a été abusée. C’est terrible : maintenant, je me remémore tout. Quand elles rentraient de chez leur père, elles disaient parfois “ça chatouille” mais je mettais ça sur le compte du manque d’hygiène chez leur papa. Durant les semaines où leur père avait la garde, l’école m’appelait pour dire que les filles n’étaient pas en classe. Mon ex-compagnon les avait pourtant déposées le matin chez sa maman et Albert était censé les conduire à l’école… On n’imagine jamais ça. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct