Quand le Mondial des rallyes glisse des chronos aux gros mots

En raison des événements survenus en fin de course, Sébastien Ogier a conservé la 1 re  place du championnat... à l’insu de son plein gré !
En raison des événements survenus en fin de course, Sébastien Ogier a conservé la 1 re place du championnat... à l’insu de son plein gré ! - photo news.

Ott Tanak, Thierry Neuville, Sébastien Ogier. Depuis deux ans au moins, le Mondial des rallyes vit au rythme des confrontations endiablées de ces trois équilibristes hors-normes. Ce week-end encore, à l’issue d’un rallye du Portugal qui marquait le cap de la mi-saison, ces trois virtuoses se sont retrouvés dans cet ordre sur le podium final de l’épreuve lusitanienne. Chacun d’eux comptait deux succès avant le départ ; l’Estonien vient d’en ajouter un troisième à son tableau de chasse 2019. Alors qu’ils sont réunis en dix unités au sommet de la hiérarchie, Ogier (142 points), Tanak (140) et Neuville (132) comptent tous plus du double de la moisson réalisée à ce jour par le quatrième classé, Elfyn Evans en l’occurrence (65). Bref, le Mondial des rallyes, c’est eux !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct