Un label camps durables

Les mouvements de jeunesse affichent de plus en plus leur détermination à changer leurs habitudes pour réduire leur empreinte écologique. Preuve en est : de nombreuses troupes ont répondu à l’appel lancé en février dernier, à l’initiative Carlo Di Antonio. Le ministre wallon de la Transition écologique a mis sur pied un projet-pilote visant à la création d’un label « Camps durables ». 86 candidatures ont été enregistrées. 15 sections issues de la Fédération des Scouts, des Guides catholiques, de la Fédération des Patros ainsi que des Scouts et Guides Pluralistes ont été retenues par le jury.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct