Les deux derniers Français jugés en Irak pour «appartenance au groupe Etat islamique» également condamnés à mort

Les deux derniers Français jugés en Irak pour «appartenance au groupe Etat islamique» également condamnés à mort

Les deux derniers Français actuellement jugés en Irak pour «appartenance au groupe Etat islamique» (EI) ont été condamnés lundi en première instance à la peine de mort, a constaté une journaliste de l’AFP.

Bilel Kabaoui, 32 ans, ainsi que Mourad Delhomme, 41 ans et présenté par le renseignement comme un «vétéran du jihad», ont écopé de la peine capitale. Ils font partie d’un groupe de 12 membres présumés de l’EI -11 Français et un Tunisien- transférés fin janvier de Syrie en Irak pour être jugés. Ils ont tous été condamnés à mort, et ont 30 jours pour faire appel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct