La recette du succès du foot anglais devrait survivre au Brexit

Liverpool
: des joueurs, un entraîneur, et un nouveau titre.
Liverpool : des joueurs, un entraîneur, et un nouveau titre. - Photo News.

Le côté absurde de la situation aurait pu inspirer un sketch des Monty Python. Pour assister au « London derby  » entre leurs deux clubs, dont les stades ne sont pourtant séparés que de 10 kilomètres, les fans de Chelsea et d’Arsenal ont dû en parcourir 400 fois plus et aller se perdre en Azerbaïdjan. S’armer de patience – certains voyages ont dépassé les vingt heures avec des escales à Istanbul ou Téhéran – et avoir un portefeuille bien garni – jusqu’à 2.500 euros le voyage hors hébergement – étaient nécessaires pour rallier Bakou, choix controversé mais lucratif de l’UEFA pour y disputer la finale 2019 de l’Europa League.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct