Scènes: pour le retour de l’éthique et de la justice en Culture

Outre les horaires de prestation propre à l’industrie du loisir, le métier de technicien de spectacle comporte une pénibilité spécifique.
Outre les horaires de prestation propre à l’industrie du loisir, le métier de technicien de spectacle comporte une pénibilité spécifique. - Sylvain Piraux.

Alors que « trois administrateurs de la RTBF dépassent allègrement le plafond de 335.000 euros en revenus annuels », les techniciens du spectacle continuent aujourd’hui à percevoir un salaire brut moyen – sur l’ensemble de leur carrière – de moins de 2.000 euros (1.997, 39 euros bruts, très exactement). Selon le nouveau régime de travail (NRT) passé en catimini par le gouvernement sortant, ces techniciens peuvent être appelés à travailler jusqu’à dix jours consécutifs de douze heures par jour. De véritables forçats des plateaux scéniques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct